Historique

Les entreprises les plus avancées voient que la collaboration, dans un marché difficile, augmente les chances de survie et de croissance. C'est ainsi que la Fédération des constructeurs d'aluminium (FAC) est née en 2007. Durant un long trajet en voiture pour rendre visite à un collègue allemand, l'exemple des Pays-Bas bien organisés a traversé l'esprit de Philip Van daele (De Witte Aluminiumconstructies) et Mark Vorsselmans (Vorsselmans Ramen-Gevels-Solar) et ils ont commencé à élaborer les premiers plans pour mettre sur pied une organisation sectorielle. Le modèle de la VMRG (Vereniging van Metalen Ramen- en Gevelfabrikanten – Association des fabricants de Châssis et de Façades) chez nos voisins hollandais a servi d'exemple.

L'objectif est de partager des connaissances et d'augmenter le niveau de qualité sur le marché.  Le savoir-faire fait partie intégrante de notre culture mais le partage de connaissances est assez nouveau. Dès le début la FAC a mis l'accent sur la formation technique avec des thèmes tels que la physique du bâtiment, les statistiques et les matériaux. Plusieurs centaines de personnes ont déjà suivi cette formation avec succès : des travailleurs du secteur de la construction, des entrepreneurs et des bureaux d'architecture. 

Kwaliteitshandboek (manuel de la qualité*)

La prochaine étape importante a été la mise sur pied du manuel « FAC Kwaliteitseisen en Adviezen » (Exigences de qualité et conseils), un recueil d'informations techniques, de normes et de réglementations qui concernent tant les fabricants de châssis, les architectes, que les entrepreneurs ou les maîtres d'ouvrage et leur permet d'établir des conventions communes en termes de qualité, d'entretien et de garantie. Le manuel en version digitale peut être obtenu gratuitement via le formulaire de contact. Les membres et les partenaires distribuent principalement le manuel aux architectes et maîtres d'ouvrage.

*en cours de traduction

Concurrence étrangère

Ces dernières années, le marché belge a été inondé par des produits bon marché de producteurs étrangers, ce qui est loin de réjouir tout le monde. Cependant la perspective d'un gain rapide semble influencer la décision de nombreux entrepreneurs.  De plus, l'entrepreneur belge ne se sent pas soutenu de façon optimale dans ce domaine par le gouvernement. Un enchevêtrement administratif de lois et de règles conjugué à des coûts de travail élevés conduisent à un fossé difficile à combler avec d'autres pays européens.

La FAC aspire à trouver une manière correcte de faire des affaires, dans lesquels tous les acteurs doivent se soumettre aux mêmes règles et remplir les mêmes conditions. 

Membres FACPartenaires FAC